Conseils pour configurer son Sémaphore à la carte

Conseils pour configurer son Sémaphore à la carte

4 août 2020 Technique et matériel

Configurer son vélo permet de l’imaginer en fonction de ses goûts, de ses envies et besoins. Mais il n’est pas toujours simple d’y voir clair parmi nos différentes propositions. Voici donc de quoi vous aider, et n’oubliez pas que vous pouvez aussi nous solliciter pour des conseils.

POSITIONNEMENT – Guidon

  • Ville-Trekking Ergotec : offre une position mixte, pas trop couchée, pas trop droite.
  • Papillon-voyage Ergotec : ou guidon multiposition, permet de changer la place des mains, l’idéal pour des voyageurs.
  • Route Soma : la position inclinée et donc sportive permet de gagner en vitesse et dynamisme.
  • Bamcity Baramind : une forme très proche du modèle ville-trekking, il apporte un maximum de confort sur des terrains accidentés grâce à une flexion du guidon ! (existe seulement en noir).
  • Gravel Soma : permet une grande vélocité tout en conservant un bon équilibre lors de parcours mouvementés.

POSITIONNEMENT – Potence

Plus l’angle de la potence est important, plus la position sera droite. Si vous choisissez la potence réglable, vous pourrez varier (au moyen d’une clé Allen) les différentes positions.

POSITIONNEMENT – Selle

Une selle plutôt confortable, mixte – une version plus sportive (en noir) et donc plus fine – une selle en cuir fabriquée à la main à Toulouse, un produit de très grande qualité. Préférez la selle Idéale si vous souhaitez voyager longtemps avec (elle aura besoin d’entretien, et sera parfaite après plusieurs centaines de kilomètres de rodage).

POSITIONNEMENT – Tige de selle (sélectionnez la version rallongée si vous mesurez plus d’1m85)

POSITIONNEMENT – Pédales (3 propositions en terme de pédales, une version simple type VTC, une version ville (très confortable avec son grip) et une paire pour le voyage)

CHOIX TECHNIQUES – Transmission (ou passages de vitesses)

Vous l’avez peut-être compris, les différentes propositions concernant la transmission dépendent du choix que vous avez fait pour le guidon (ville trekking – papillon voyage – Bamcity / route – gravel). En fait, les manettes/leviers de vitesses se trouvant sur le guidon, cela impose de faire un choix à travers le guidon entre une transmission dite « route » et une autre qui serait plus « ville » ou « VTT ». (si vous le souhaitez, jetez un coup d’oeil sur ce site, utile pour comprendre les braquets/ratio et l’intérêt d’une transmission ou d’une autre. Attention, un peu technique).

Reprenons. Voici donc les transmissions compatibles avec des guidons « droits » (ville trekking – papillon voyage – Bamcity) :

  • 1×8 Box Components (38×11-42). Une transmission pur VTT mais qui en plus d’être très costaud, permet de passer quasiment partout tout en proposant une alternative à Shimano. 1 plateau de 38 dents, une cassette (l’ensemble des pignons (ou des vitesses) à l’arrière) de 8 vitesses (le plus petit pignon a 11 dents, le plus grand 42).
  • 3×9 Shimano Alivio (42/32/22×11-32). Une transmission de la gamme trekking chez Shimano qui permet elle aussi de passer partout mais avec des composants plus « standards ». 3 plateaux, 9 pignons. Une transmission à privilégier pour le voyage.
  • 1×7 Shimano Nexus (38×23). Un seul plateau, un seul pignon mais 7 vitesses (7 engrenages cachés et protégés à l’intérieur du moyeu, la partie centrale de la roue). Ne déraille pas, très peu d’entretien, possibilité de changer les vitesses à l’arrêt, bref l’idéal dans un contexte urbain plutôt plat.
  • 1×11 Shimano Alfine (38×23). Un seul plateau, un seul pignon mais 11 vitesses dans le moyeu. Présente les mêmes avantages que le Nexus 7 mais dans une version très haut de gamme qui permet de se projeter dans un usage en ville mais aussi sur de l’itinérance longue, du voyage. Un peu tout en fait.

Si vous préférez un guidon route ou gravel, voici donc d’autres possibilités :

  • 3×8 Shimano Claris (42/32/22×11-32). Une transmission qui permet d’envisager de passer partout, plutôt robuste (la chaîne 8 vitesses est plus large, et plus solide).
  • 1×10 Shimano Deore-105-GRX (40×11-42). Les avantages du mono-plateau (moins de questions de ratios à se poser, simplicité d’entretien…) avec des composants haut de gamme et solides de chez Shimano. Permet de passer sur beaucoup de terrains (qui grimpent, qui descendent, sur la route ou les chemins). Les puristes remarqueront que nous mixons des groupes route (105), gravel (GRX) et VTT (Deore) avec des astuces techniques qui permettent de faire comme on veut !
  • 2×10 Sram GX-Apex (38/24×11-32). Même envie de mixer les « groupes » VTT et route/gravel, tout en proposant une alternative à Shimano.

CHOIX TECHNIQUES – Freinage

Vous l’avez remarqué, nous ne proposons que des freinages à disques tout simplement parce que chargé comme peut l’être un Sémaphore (jusqu’à 200kg), il est utile de freiner efficacement, et par tout temps.

Deux grandes catégories de freins à disque néanmoins, les freins hydrauliques (à huile) et les freins mécaniques (à câbles). Les premiers sont compatibles uniquement avec les guidons « droits » (ville trekking – papillon voyage – Bamcity) et permettent une grande puissance et une bonne progressivité dans le freinage. Les freins mécaniques, sont très simples d’entretien (même si aujourd’hui, une purge de frein hydraulique est faisable par n’importe quel bon technicien/réparateur), et sont donc recommandés pour ceux qui veulent tout réparer sur leur vélo sans trop de matériel, et pour les voyageurs au long cours. Les freins mécaniques TRP sont très très bon, nous ne pouvons que vous les recommander (les freins mécaniques Shimano sont clairement moins performants) pour un usage régulier ou important.

CHOIX TECHNIQUES – Pneus

4 propositions qui permettent beaucoup de variétés en terme d’usages. Les chambres à air et les fonds de jantes sont des Schwalbe.

  • Rubena Hook (40-584 / 27,5″x1,5). Des pneus assez fins, pour un usage tranquille. Fabriqués en République tchèque.
  • Schwalbe Marathon (44-584 /27,5″x1,65). Des pneus renforcés à la crevaison, parfaits pour un usage en ville ou à la campagne, sur route, petits chemins. On vous les recommande pour le quotidien.
  • Schwalbe Marathon Mondial (50-584 / 27,5″x2,00). Véritables références pour le voyage, ces pneus équipent des vélos qui roulent beaucoup et partout.
  • Hutchinson Touareg (47-584 /27,5″x1,75 ). Parfait pour qui veut sortir des routes et rouler sur les pistes façon gravel. Une alternative fabriquée en France, avec des flancs couleur « Tan » (entre beige et gris).

ACCESSOIRES

  • Antivol de cadre AXA Block XXL : génial pour sécuriser la roue arrière.
  • Eclairage : soit un kit éclairages rechargeable Liggoo, soit un éclairage avant/arrière alimenté par le moyeu (avant) dynamo. Très sécurisant en ville.
  • Carter de chaîne : ou comment protéger des projections le bas des jambes du cycliste. Compatible pour toutes les transmissions en mono-plateau (38 dents).
  • Béquille : simple si juste des sacoches à l’arrière, double si enfant(s).
  • Porte-bagage avant : plusieurs possibilités en fonction de vos envies. Si l’idée est de transporter et décrocher régulièrement des sacoches, partez pour le porte-sacoches Tubus, si l’idée est plutôt d’avoir un plateau, le modèle Basil est compatible avec le moyeu dynamo écrou, si vous avez l’âme baroudeuse, projetez-vous avec les Racks Expé.
  • Garde-boue : pour gagner en confort, en inox car ils sont plus solides !
  • Motorisation : parfois on ne peut pas faire sans. Si vous avez le courage, lisez notre article à ce sujet.
  • Kiff barres : notre solution pour transporter des grands. Des barres (noires), deux coussins/banquettes (noirs).
Du kiff en barres !

Et si après avoir lu tout ça, vous avez encore des questions/difficultés à choisir/doutes, contactez-nous !